Également appelée acupressure ou digitopuncture, l’acupression est issue de la médecine traditionnelle chinoise. C’est un procédé thérapeutique qui consiste à appliquer une pression douce et ferme avec un doigt sur les méridiens du corps. Ils sont situés sur certaines zones du corps, notamment au niveau du pied. La pression de ces points procure de nombreux bienfaits, dont la relaxation, le bien-être et le traitement des pathologies. Vous pouvez utiliser vos doigts ou solliciter ceux d’un partenaire, d’un thérapeutique, voir un tapis d’acupression spécifique pour exercer une pression sur des points précis sur le pied.

Les principes de l’acupression

L’acupression s’appuie sur les principes de la médecine traditionnelle chinoise, avec le recours aux concepts fondamentaux de celle-ci (l’énergie vitale, les méridiens, le yin et le yang, etc.)

Le maintien d’une bonne circulation du QI, l’un des objectifs de la médecine traditionnelle chinoise, favorise une bonne santé. En effet, l’énergie ou le souffle vitale appelée QI ou Chi circule à travers l’organisme par le biais de 12 méridiens sur lesquels des points sont disposés. L’activation de ces points par pression des doigts, permet la stimulation d’un organe précis.

Chaque méridien est relié à un ou plusieurs organes. Les méridiens sont associés à l’une des deux énergies complémentaires (le yin ou le yang). Lorsque le yin et le yang ne sont pas équilibrés, le QI circule mal avec pour conséquence, une congestion des points, générant un dysfonctionnement physique ou psychique.

Lorsqu’un méridien est bloqué ou déséquilibré, une maladie peut survenir. Une pression bien spécifique localise les tensions et les déloque. Ces pressions permettent de relancer le courant énergétique, d’équilibrer les concepts orientaux du yin, du yang et du Chi. L’acupression contribue, de ce fait :

  • au rétablissement de l’équilibre des canaux d’énergie du corps,
  • à la régulation du yin et du yang
  • à la restauration de la santé.
Yin Yang

Yin et Yang sont des énergies complémentaires.

Comment fonctionne l’acupression ?

L’acupression se distingue par l’application d’une pression des doigts dans un certain nombre de points spécifiques du corps dans le but de réactiver la circulation de l’énergie. Cette réactivation vise à contrôler tous les maux liés à des éventuels déséquilibres. Elle va, à travers la stimulation des canaux énergétiques ou méridiens disposés sur le corps, induire une connexion avec certains des organes. Ce faisant, l’acupression favorise un équilibre qui permet de maintenir le corps et l’esprit en harmonie.

Concrètement, le praticien ou le thérapeute applique une pression avec le doigt sur un point exact. Il appuie doucement sur les points d’acupression de votre corps. Ces pressions agissent sur des parties bien ciblées du corps et permettent de rétablir la circulation de l’énergie dans tous le corps. Ainsi, en présence d’une pathologie ou des symptômes, l’acupression s’avère bénéfique pour le patient. Elle aide le corps à retrouver son équilibre et favorise un état de mieux-être.

Des points d’acupression du pied

Chaque partie de vos pieds correspond à un organe du corps. Une pression judicieusement effectuée sur un point précis déploie un effet manifeste sur un organe bien spécifique.

Par exemple, la partie circonscrite au niveau du dos du pied, dans la dépression entre deux tendons, notamment ceux du premier et du second orteil, est un point d’acupression. Elle est appelée Thai Chong ou Grand Carrefour et codée 3 F ou troisième point du méridien du foie. Elle permet d’agir sur le foie afin de traiter diverses pathologies.

Un autre point, localisé au niveau du pied, est le cinquième point du méridien des reins (5 R) ou Shui Qian. Également appelé Source de l’eau, il est localisé sur la face interne de l’os du talon d’Achille et agit sur le rein.

Les points d’acupression du pied sont entre autres :

  • R1 (premier point du méridien des reins) ou Yong Quan est localisé à l’avant du pied, dans le creux entre le 2ème et le 3ème métatarsien. Le nom français de ce point est Source jaillissante.
  • R3 (troisième point du méridien des reins), Taixi ou Grande Rivière. Ce point est situé entre la pointe interne de la cheville et le point d’ancrage du talon d’Achille.
  • 2 Rt ou Rt 2 (deuxième point du méridien de la rate), Da Du ou Grande capitale. Ce point est localisé sur la face interne du gros orteil, dans un creux en avant de l’articulation métatarso-phalangienne.
  • 3 Rt (troisième point du méridien de la rate), Tai Bai ou Suprême Blancheur. Ce point est situé en arrière de l’articulation du  gros orteil.
  • E 44 (44ème méridien de l’estomac), Néi Ting ou Cour Intérieure. Ce point est localisé sur le dos du pied, entre le deuxième et le troisième orteil.
  • V 62 (62ème méridien de la vessie), est situé dans un creux, en dessous du relief osseux de la cheville (sous le sommet de la malléole externe). Ce point d’acupression est appelé en chinois Shenmai ou en français, le Vaisseau de l’heure Shen.
Techniques d'acupression sur le pied

Techniques d’acupression sur le pied

Comment utiliser les points d’acupression du pied ?

Certains points d’acupression du pied sont fréquemment stimulés dans le cadre du traitement de diverses pathologies, de l’amélioration de l’état de santé et du bien-être. Des pressions dans des zones bien précises du pied produisent des résultats satisfaisants auprès des patients confrontés à des problèmes de santé. Ces résultats sont consécutifs à un enchainement de stimulations de certains points avec le doigt ou un automassage en présence de symptômes bien précis.

Les massages ont pour but, l’activation d’un point de pression. Ce sont de petits mouvements qui génèrent des réactions dans votre corps. Ces mouvements peuvent être circulaires de la gauche vers la droite (sens des aiguilles d’une montre), puis dans le sens contraire.

Il existe également des tapis d’acupression pour le pied. Ils permettent de vous masser et de stimuler les points d’acupression du pied. Ce tapis permet de profiter des bienfaits de l’acupression et de soulager de façon naturelle les problèmes de santé.

  • Point d’acupression : 3 F

Pour combattre une insomnie, vous pouvez masser par une pression circulaire douce, un point bien précis tel que le troisième méridien du foie (3F). La pression circulaire est forte lorsqu’ il s’agit d’une migraine. Ce point est également massé pour induire un soulagement face au stress et aux maux de tête.

Cela aide à harmoniser les déséquilibres énergétiques qui exaspèrent les sentiments de stress, d’irritabilité et de frustration. Il aide aussi à réduire les problèmes oculaires et digestifs (la constipation, la diarrhée) lorsqu’on y effectue une pression ferme avec le pouce, tout en massant et en respirant profondément.

  • Point d’acupression : E 44

Pour soulager les problèmes de nausée et les maux de dents, vous pouvez appliquer une pression sur le 44ème méridien de l’estomac (E 44), au niveau des deux pieds, en effectuant un massage régulier de la zone pour obtenir une relaxation.

  • Point d’acupression : R 1

Le fait de masser profondément le point d’acupression R1 ou Yong Quan peut aider à guérir les problèmes de mémoire, réduire l’agitation, l’anxiété, l’inquiétude. La pression de ce point est indiquée pour contrôler l’hypertension artérielle et traiter maux de gorge et troubles du sommeil.

  • Point d’acupression R 3

A l’aide du pouce, une pression ferme sur le point d’acupression R 3 ou Taixi constitue un procédé naturel et efficace contre les maux de dents et d’autres maux. Il s’agit en l’occurrence de l’asthme, du diabète, de la toux, des maux de tête, des spasmes.

  • Point d’acupression : V 62

Un massage par pression circulaire douce du point d’acupression V 62 s’avère bénéfique en cas d’entorse, pour décontracter les muscles externes de la jambe. Une à deux minutes de pression suffisent pour stimuler ce point et générer une détente qui favorise le sommeil.