La plus grande peur du conducteur, c’est de ne pas pouvoir démarrer le matin. Juste au moment de se rendre à son travail.  Par jour de grande malchance, il faut alors trouver vite vite une solution pour s’y rendre et faire des pieds et des mains pour solutionner le problème qui apparaît subitement… Ce problème de démarrage est souvent lié à une pièce en particulier : le démarreur. Et les pannes qui le concernent sont multiples, car ils y a de nombreuses pièces à changer ou réparer en fonction de la panne exacte. Son remplacement est souvent laissé à des professionnels. Mais cela ne veut pas dire qu’on ne sait pas le faire chez soi… C’est d’ailleurs ce que nous expliquons dans ce court guide.

Qu’est-ce que le démarreur ?

Le démarreur est une pièce qui sert à alimenter le moteur au démarrage. Le moteur de la voiture est une grosse pièce et il est impossible de le démarrer par simple contact de la clé. Il faut un vecteur entre les deux qui sert de levier, en quelque sorte. Afin de donner une puissante impulsion au démarrage.

voiture manivelle
Les ancêtres démarraient à l’aide d’une manivelle

Les premières voitures étaient équipées d’une manivelle. Cette manivelle, lorsqu’on l’actionnait et qu’on la tournait, permettait de faire démarrer le moteur. Car on lui donner de l’élan pour démarrer. Les choses ont évoluées. Mais cette technique est simplement remplacer par une action mécanique. Et c’est le démarreur qui s’en charge…

Le démarreur est donc une sorte de grosse boîte qui permet d’entraîner le moteur dans son mouvement initial, afin qu’il puisse s’autoalimenter par la suite.

Il faut noter que le démarreur est très gourmand en énergie. Il est donc toujours proche de la batterie et couplée à elle?. C’est dans celle-ci qu’il puise l’énergie nécessaire et la catalyse pour le moteur. Pour qu’un démarreur fonctionne correctement, il faut donc que la batterie soit suffisamment chargée et qu’elle soit en bon état de fonctionner.

Un démarrer n’est pas une pièce compliquée en soi. Il s’agit d’une grosse bobine, appelée le solénoide. Elle est contenu dans une boîte qui permet de la protéger. La bobine permet de faire passer le courant.

Pour résumer, le démarreur est une sorte de petit moteur électrique alimenté par la batterie et qui sert à démarreur le moteur principal de la voiture.

Quel est le rôle d’un démarreur ?

Le démarreur sert donc à lancer le moteur de la voiture au démarrage.  Il est composé d’un moteur électrique qui est alimenté par la batterie du véhicule au démarrage, lorsque le conducteur tourne la clé dans le contact.

Ce contact est connecté au solénoïde par un fil et la clé de contact joue un peu le rôle d’un interrupteur qu’on allume ou qu’on éteint en fonction du besoin. Un second fil relie la batterie  au démarreur pour que celui-ci puisse s’alimenter en électricité. Il faut noter que suivant le type de motorisation, le démarreur requerra plus ou moins d’énergie au démarrage. En général, les diesel sont plus gourmands que les moteurs à essence. Ce qui joue un rôle lors de l’achat de la pièce.

Il faut aussi noter que ces fils doivent être correctement replacé par la suite lors du montage du nouveau démarreur. Sans cela, le moteur ne pourra démarrer. Lors du démontage, faites donc attention à ce que vous enlever. Prenez des notes si nécessaire.

coupe démarreur
Coupe d’un démarreur

Quand faut-il changer de démarreur ?

Selon toute vraisemblance, vous ne penserez pas à changer cette pièce à moins de rencontrer un problème. C’est-à-dire, lorsque le démarreur sera en panne ou qu’il n’assurera plus le démarrage du véhicule. Souvent, la panne est précédée par des difficultés de démarrage répétée. Ce qui permet de détecter l’éventuelle fin de vie de la pièce.

Vous devrez donc en changer quand :

  • la voiture ne démarrera plus
  • la voiture a du mal à démarrer
  • il n’y a plus de réaction du moteur lorsqu’on tourne la clé de contact

Dans ce dernier cas, on peut toujours se poser la question de la pièce défectueuse. En effet, si la batterie est morte, le moteur ne réagira pas non plus. Un truc simple pour déterminer qui de la batterie ou du démarreur a lâché est de regarder les témoins lumineux et les phares. S’ils s’allument correctement, la cause est plutôt du côté du démarreur. S’ils ne s’allument pas ou que leur intensité est très faible, c’est probablement la batterie qui est en fin de vie.

Cela dit, il ne faut pas mettre de côté l’éventuelle défaillance d’un fil électrique. Le faisceau électrique d’un véhicule est une pièce sensible qui vieillit comme toutes les autres. Pour vérifier son état, un multimètre avec une lampe témoin fera l’affaire.

Changer le démarreur d’une auto

Changer un démarreur n’a rien de sorcier. Pour un bon bricoleur ou quelqu’un qui s’y connait un peu en mécanique, cela ne prendra pas beaucoup de temps. Pour le néophyte, c’est un peu plus compliqué. Mais avec un bon guide, comme celui-ci, il y a moyen de s’en sortir honorablement…

Si vous avez besoin de votre véhicule dans l’heure, commencer des travaux de démontage ne sera pas possible. Vous pouvez tenter de donner un second souffle à votre démarreur en faisant ceci :

  • Taper sur le démarreur à l’aide d’un marteau. Vous pouvez l’envelopper dans un linge afin de ne pas endommager des composants si vous avez peur de cette éventualité. En tapant sur le démarreur, vous décollerez les charbons et cela peut permettre de démarrer une dernière fois votre véhicule.
  • trouvez une bonne âme pour vous aider à pousser votre véhicule. Poussez le véhicule en descente, jouer de l’embrayage en seconde. De cette manière, le moteur va s’emballer et finira par démarrer de lui-même. Une solution rapide et simple mais qui ne pourra pas être répétée éternellement…

Si vous en êtes à l’étape du changement de démarreur, voici les étapes…

démarreur
La clé de contact permet de lancer le démarreur et donc le moteur

Étapes préliminaires

Avant de démonter le démarreur, faites ces deux choses :

Enlevez la clé de contact, débranchez la batterie. (impératif!) Il ne faut jamais travailler sur un circuit électrique sous tension. En débranchant la batterie, vous évitez ainsi de vous prendre une décharge ou un court-jus. Ce qui pourrait également endommager votre véhicule. Il est inutile de démonter la batterie, il faut simplement retirer les bornes positives ou négatives de la batterie. Enlever la borne négative est également suffisant. Tant que le circuit reste ouvert et non fermé, vous pourrez travailler en toute sécurité.

Ensuite, localisez l’emplacement dudit démarreur. Selon les marques et les modèles, il change de place dans le moteur. Il se trouve toujours à proximité de la batterie, mais certains fabricants le localise plus en dessous ou plutôt derrière, ce qui modifie la manière d’y accéder. En effet :

  • si l’accès au démarreur se fait par le haut, vous pourrez travailler au-dessus du moteur.
  • si l’accès au démarreur se fait par le bas, vous devrez surélever le véhicule. Tout le monde n’a pas un pont chez soi, mais l’usage de crics fera l’affaire.

Retirer l’ancien démarreur

Le démarreur est fixé au moteur de diverses manières. Tout d’abord par des vis qui assurent son maintien. Ensuite par des câbles qui lui permettent de remplir sa fonction dans le moteur.

Repérez les branchements qui lui sont attachés et retenez-les. Si nécessaire, prenez des notes afin de faire les branchements corrects lors du montage.

En général, deux ou trois fils relient l’alimentation du démarreur. Le fil venant de la clé de contact, le fil de l’alimentation de la batterie et le fil allant vers le moteur thermique. Débranchez-les toutes, le démarreur n’a plus d’alimentation.

Ensuite, le démarreur est fixé aux autres pièces du moteur. Analysez-les bien.

En général, le démarreur est fixé à :

  • la boîte de vitesse par une paire de vis
  • la boîte de vitesse et au moteur par une paire de vis.
  • A l’arrière du démarreur, un support de fixation est placé. Selon le modèle de démarreur acheté, vous devrez le réutiliser, car celui-ci n’est pas toujours livré avec le nouveau démarreur.
  • De même, un guide permettant de centrer le démarreur sur la boîte de vitesse peut rester accroché sur le démarreur. Il faut le récupérer pour le réutiliser sur le nouveau module.

!!ATTENTION!!

Sur les véhicules du groupe VW (Volkswagen, Seat, Skoda, Audi), les vis de maintien de la boîte de vitesse servent aussi à maintenir le groupe motopropulseur (les éléments qui permettent au véhicule d’avancer. Il faut alors placer un cric sous le véhicule pour éviter qu’ils ne tombent par terre.

Volkswagen logo
Attention aux véhicules VW, Audi, SKoda, Seat dont le démontage est plus compliqué

Sur de nombreux autres véhicules, les vis de maintien de la boîte de vitesse servent aussi à maintenir d’autres pièces du moteur (filtre à air, par exemple). Il faut les bloquer pour éviter qu’ils ne tombent.

Une fois le démarreur débranché et désolidarisé, il suffit de le retirer.

Poser le nouveau démarreur

Avant toute chose, comparez l’ancien démarreur et le nouveau démarreur. Il faut que les points de fixations soient semblables, sans quoi vous ne pourrez pas le remonter et le fixer correctement. Cependant, la taille et la forme peuvent avoir évolué.

Ensuite, il faut préparer la pièce avant de la poser dans le moteur. Pour cela :

  • il faut repositionner le support de fixation à l’arrière du démarreur. Vous l’avez enlevé lors de la dépose.
  • il faut repositionner le guide qui était resté sur la tête de l’ancien démarreur.

Vous pouvez à présent passer à la pose du démarreur dans le moteur. Et le visser.

Une fois mis en place et fixé, nettoyez les cosses à l’aide d’une brosse métallique. Cela permet d’enlever les crasses et l’oxydation qui a pu se poser dessus.  Le fonctionnement n’en sera que meilleur après.

Quand elles sont propres et débarrassées de leur oxydation, vous pouvez replacer les fils électriques comme ils étaient posés auparavant. veillez à bien respecter les codes couleurs. Référez-vous à vos notes si vous en avez prises.

Fin du travail

Lorsque vous êtes sûr que votre nouveau démarreur est bien fixé et que les branchements sont corrects, vous pouvez considéré que le travail est fini. Il ne vous reste que deux petites étapes :

  • Vérifiez que vous n’avez oublié aucun outil dans le moteur. Ils peuvent endommager le moteur lorsque vous roulez.
  • Vous devez rebrancher la batterie afin de fermer le circuit électrique.
  • Vous en êtes arrivé à l’étape du test. Il est temps de faire tourner la clé du moteur et de voir si celui-ci démarre. Si ce n’est pas le cas, il faudra rouvrir et vérifier les branchements.
Batterie-Voiture-fixee
Brancher et débrancher la batterie doivent être les premier et dernier geste à accomplir !

Trucs et astuces

Voici quelques astuces qui vous permettront de gagner du temps, de vérifier d’autres pièces, etc.

Lors du démontage du démarreur, vous avez accès à votre volant. C’est l’occasion de vérifier les dents du démarreur et la denture du volant. Ces deux parties sont en contact et s’usent à la longue. La vérification permet de faire un remplacement au cas où l’usure est marquée et avant que la pièce (difficile d’accès) ne nécessite un remplacement.

Un démarreur défectueux ou en mauvais état signifie aussi une usure prématurée de la batterie et une consommation accrue de carburant.

Si vous avez du mal, sachez que les revues techniques des véhicules sont toujours disponibles dans les concessions automobiles et dans de nombreux garages. Certaines sont parfois accessibles via internet.

Avant d’acheter un démarreur, vérifiez la compatibilité du nouveau modèle avec votre véhicule.

Un nouveau démarreur est souvent livré avec une douille neuve. Contrôlez que l’ancienne douille n’est pas restée en place.

Sur le même sujet, vous pouvez consulter notre guide sur les meilleures batteries à décharge lente.