Appareil de chauffage à foyer fermé, les poêles fournissent une chaleur rapide et agréable pour une ou plusieurs pièces à la fois. Lorsque le mercure descend, ils constituent une solution efficace de chauffage.  Il existe plusieurs types de poêles. Leurs fonctionnements et leurs performances varient sensiblement d’un modèle à un autre. En fonction du combustible utilisé, l’on distingue les poêles à bois, à pellets, à pétrole, à fioul, au bioéthanol ainsi que les poêles électriques. Les avantages et les inconvénients de ces différents types de poêles permettent de mieux cerner les caractéristiques de chacun d’entre eux.

Poêles à bois

Le poêle à bois est une excellente source de chaleur. Avec des bûches de bois comme combustible, il diffuse la chaleur par rayonnement de l’air qui environne le foyer. Très performant avec un bon rendement calorifique (compris entre 40 à 80 %), il favorise une combustion complète et efficace du bois, ce qui a pour effet, une augmentation de la température dans votre habitation. Selon l’Observatoire des énergies renouvelables (Observ’ER), après trois années consécutives de baisse, le marché français a enregistré en 2017, une hausse des ventes de poêles à bois bûches d’environ 4, 8 % avec 150 235 d’appareils vendus.

  • Avantages

Le bois est une énergie naturelle et renouvelable caractérisée par un faible coût. Il est moins polluant par rapport au pétrole ou au gaz. Le poêle à bois est, donc un appareil écologique. Il est peu encombrant et moins cher par rapport au poêle à pellets.

  • Inconvénients

Le poêle à bois est caractérisé par une autonomie limitée qui requiert alors un apport régulier en bois bûches. Ainsi, il doit être rechargé régulièrement et manuellement (toutes les 2 heures à 4 heures) pour que la chaleur perdure. Aussi, cet appareil nécessite un conduit pour l’évacuation des fumées, mais également un espace pour le stockage des bois bûches.

Bûches pour poêle à bois

Le poêle à bois est le plus « évident », mais il existe d’autres types de poêles

Poêles à granulés de bois ou pellets

Avec pour combustible, des pellets également appelés granulés de bois, le poêle à granulés de bois diffuse la chaleur par ventilation. Ce combustible est constitué de petites sciures compactées de 6 à 9mm de diamètre et une longueur de 10 à 30 mm et sans ajout produit chimique. Performant, cet appareil est caractérisé par une haute densité énergétique. Le poêle à granulés de bois brûle les pellets de façon efficace. Il requiert une alimentation électrique pour rendre opérationnels les ventilateurs. Selon l’Observatoire des énergies renouvelables (Observ’ER), la vente des poêles à granulés a enregistré une hausse de 28,3 % avec 135 180 appareils vendus.

  • Avantages

Comparés au bois bûches, les granulés de bois sont moins polluants. Ils coûtent moins chers lorsqu’ils sont comparés à l’électricité. Respectueux de l’environnement, ils brûlent proprement sans générer trop de cendres. Il émet une très faible quantité de fumée et de composés chimiques toxiques par rapport à un poêle à bois ou à gaz. Facile à utiliser et très écologique, cet appareil de chauffage est d’une excellente qualité de chauffage, avec un rendement élevé, supérieur à 80 %. Il est doté d’un grand réservoir qui permet un fonctionnement autonome supérieur à celui des poêles à bois. Certains modèles peuvent être programmés, et même contrôlés avec une télécommande.

  • Inconvénients

Le poêle à granulés de bois requiert un apport électrique et un raccordement à un conduit ou à un tuyau d’évacuation des fumées produites par la combustion de pellets. Avec cet appareil de chauffage qui émet une odeur de fumée et un bruit (celui de la ventilation), il faut prévoir un entretien tous les ans et un endroit pour le stockage des granulés de bois. L’entretien annuel est plus coûteux que celui d’un poêle à bois. Aussi, les granulés de bois sont plus coûteux par rapport aux bûches de bois.

Pellets

Les pellets sont de petits granulés de bois

Poêles à pétrole

Il existe différents types de poêles à pétrole dont les poêles à mèche, les modèles à double combustion (poêles à laminaire) ainsi que les versions électroniques. Le poêle à simple combustion requiert une pile pour son fonctionnement. Il est équipé d’une mèche qui doit être remplacée régulièrement. Le poêle à double combustion est doté d’une deuxième chambre de combustion qui va permettre de brûler quasiment tout le pétrole. La chaleur qu’elle dégage est plus intense avec moins d’émanations de gaz carbonique. Ce type de poêle fonctionne aussi avec des piles.

Le poêle à pétrole électronique est équipé d’une chambre à combustion contenant du pétrole. Il a un thermostat, un programmeur et un système de ventilation facilitant la diffusion de l’air la maison. Il fonctionne au courant électrique.

Toutes ces poêles permettent une montée rapide de la température ambiante dans l’habitation en fournissant une chaleur très appréciable. Ils apportent un complément de chaleur et possèdent des atouts, mais également des inconvénients.

  • Avantages

Les poêles à pétrole à simple ou à double combustion

Ravitaillés en pétrole et équipés d’une mèche qui doit être changée régulièrement, les poêles à mèche sont autonomes et fonctionnent avec des piles pour l’allumage. Ils ne requièrent aucun branchement, ni aucune évacuation. Le chauffage est excellent et rapide.

Le poêle à pétrole à simple combustion s’allume manuellement et chauffe rapidement l’habitation. Il coûte relativement moins cher.

La poêle à double combustion dispose deux chambres de combustion, ce qui permet de brûler complètement le pétrole avec pour résultat, une meilleure efficacité de chauffe. Ainsi, le poêle à laminaire, comparé au poêle à simple combustion, est plus performant, plus sûr, plus efficace et d’une utilisation plus simple. De plus, le risque de dégagement de monoxyde de carbone est réduit avec ce type de poêle.

Le poêle à pétrole électronique

Contrairement aux poêles à simple ou à double combustion, le poêle électronique est doté d’un système de régulation par thermostat qui permet d’améliorer la diffusion de l’air dans votre habitation. Il est caractérisé par un chauffage plus précis, une meilleure répartition de l’air chaud dans votre habitation. Un ventilateur diffuse une chaleur agréable, repartie uniformément et rapidement. La température est, donc agréable avec un excellent confort thermique. Cet appareil est équipé d’une multitude de fonctionnalités, avec la possibilité de contrôler la température ou de programmer la date et l’heure de chauffage.

  • Les inconvénients des poêles à pétrole

Les poêles à pétrole à simple ou double combustion

Les poêles à simple ou double combustion ne sont pas équipés de thermostat. La régulation de la capacité de chauffe est incertaine. Il requiert un changement fréquent de la mèche. Les poêles à simple  combustion sont plus odorantes, ils fonctionnent en dégageant une odeur désagréable au démarrage et lors de l’extinction. Ils sont associés à un risque d’intoxication au monoxyde de carbone, surtout lorsqu’ils sont mal utilisés. Ils peuvent être nocifs pour les utilisateurs. Le risque de brûlure est accru lorsque vous touchez ce type de poêle.

Le poêle à pétrole électronique

Une source d’électricité permanente ou une prise de secteur est nécessaire pour le fonctionnement du poêle électronique. Ce type de poêle coûte plus cher.

Poêle à pétrole dans une maison

Le poêle à pétrole peut se faire discret

Poêles à gaz

Pratique et performant, le poêle à gaz est un appareil de chauffage relié à une bouteille de gaz liquide (butane ou propane). Il est doté d’un brûleur qui permet la combustion du gaz, facilitant ainsi la diffusion de la chaleur dans votre habitation.

Il existe 3 types de poêles à gaz. Les poêles à gaz infra bleu chauffent rapidement et sont caractérisés par une flamme bleue lorsqu’ils fonctionnent. Les poêles à gaz infrarouge sont performants. Ils stockent la chaleur progressivement et plus longtemps. Ils n’assèchent pas l’air et diffusent une chaleur douce et homogène. Les poêles à gaz à catalyse sont caractérisés par une diffusion de chaleur constante et agréable, avec par ailleurs, une faible consommation énergétique. Ils sont équipés d’un panneau en fibre céramique ou panneau à catalyse qui diffuse la chaleur par rayonnement. Ce type de poêle fonctionne sans flamme et n’émet aucun gaz carbonique.

  • Avantages

Les poêles à gaz sont faciles à installer par le biais d’un raccordement au gaz. Ils peuvent être déplacés en toute simplicité d’une pièce de la maison à une autre. Ils sont performants avec un rendement optimal et une diffusion homogène de la chaleur dans toute la pièce. Faciles à utiliser, ils répandent instantanément la chaleur. Ils possèdent un thermostat, puis s’allument et s’éteignent facilement et rapidement, à l’aide d’une télécommande. Ils ne nécessitent pas un achat de bois ou le stockage de bûches.

  • Inconvénients

Caractérisés par une faible puissance, les poêles à gaz utilisent une énergie fossile non-renouvelable (le gaz). Aussi, l’empreinte écologique de cette source d’énergie, émettrice de gaz à effet de serre, est négative. Cette source d’énergie inflammable s’avère dangereuse lorsqu’elle n’est pas utilisée avec beaucoup de précautions et d’attention, avec notamment des risques d’incendie.

Poêle à gaz

Le poêle à gaz se rapproche, en terme d’ambiance, d’une cheminée

Poêles au fioul

Le poêle à fioul est un appareil de chauffage particulièrement efficace. Il est associé à d’excellentes performances calorifiques. Il fonctionne au fioul, un combustible dérivé du pétrole. Il permet de diffuser une chaleur ambiante dans votre habitation. La chaleur diffusée par convection est agréable.

Sur le marché, il existe deux types de poêles au fioul :

  1. Le modèle au fioul à flamme jaune qui est caractérisé par une flamme de couleur jaune. Ce poêle requiert un entretien régulier car il produit de la suie et autres résidus de combustion.
  2. La version au fioul à flamme bleue est plus écologique et économique comparée au poêle à fioul dit à flamme jaune. La combustion est quasi-totale et performante, le rendement est optimal avec un excellent confort thermique. Elle est facile à entretenir et moins polluant.
  • Avantages

Les poêles au fioul chauffent vite et bien, tout en diffusant rapidement une chaleur agréable. La performance de chauffe est excellente. Comparé au gaz ou au pétrole, le fioul est une ressource énergétique plus économique.

  • Inconvénients

Les poêles à fioul requièrent un conduit d’évacuation des fumées. Le déplacement d’une pièce à une autre est donc impossible. Le fioul étant très inflammable, son stockage et son utilisation nécessitent beaucoup de prudence.

Poêles au bioéthanol

Le poêle au bioéthanol fonctionne avec une énergie verte, le bioéthanol, qui est élaboré à partir des betteraves, des céréales distillées ou de la fermentation du sucre contenu dans le blé ou le mais. Il est équipé d’un brûleur et d’un réservoir destiné au stockage du combustible. Certains modèles sont caractérisés par un fonctionnement ultra-silencieux, d’une fonction d’allumage automatique.

  • Avantages

Le chauffage est donc écologique, mais également rapide avec un confort thermique optimal. Ce poêle respectueux de l’environnement se distingue par une combustion qui ne dégage pas de fumée. Il est caractérisé par une facilité d’installation et ne nécessite pas un conduit d’évacuation de la fumée. Les modèles mobiles peuvent être installés partout ou peuvent être transportés d’une pièce à une autre.

  • Inconvénients

Le poêle au bioéthanol est susceptible de dégager une odeur au cours du démarrage ou lors de l’extinction. Le rendement est faible. Le bioéthanol est un combustible qui se distingue par un coûte assez élevé. Pour des raisons de sécurité, il est conseillé de ne pas utiliser votre poêle au bioéthanol pendant plus de 3 heures d’affilés.

Poêles électriques

Les poêles électriques sont des appareils de chauffage performants alimentés par l’électricité. Pour les faire fonctionner, il suffit de les brancher à une prise électrique. Il s’agit de convecteurs électriques qui permettent de bénéficier de l’atmosphère apaisante que procure un poêle à bois, tout en s’affranchissant des inconvénients ou des contraintes de ce dernier mode de chauffage. Leurs formats sont très variés tout comme leurs matériaux de revêtement (acier, fonte, émail, etc.).

  • Avantages

Facile à installer, un poêle électrique ne produit pas de fumée et ne nécessite pas un système d’évacuation de la fumée pour son installation. Certains modèles sont portatifs, donc transportables d’une pièce à une autre. D’autres sont dotés d’un thermostat ou peuvent être réglés et pilotés à distance grâce à une télécommande.

  • Inconvénients

Comparé au poêle à bois, le poêle électrique a un faible rendement. Il dépend du réseau électrique et ne peut donc pas fonctionner en cas d’interruption de la fourniture du courant électrique.