Propriété du groupe SEB, Calor est l’une des marques qui font la fierté de toute la France. Au cours de sa longue histoire, cette entreprise a mis au point des innovations qui ont complètement changé la vie des ménagères. Inventeur du premier fer à repasser européen, cette marque a réussi, à force de patience et d’abnégation, à se hisser au rang des fabricants d’électroménagers les plus respectables. Dans les lignes qui suivent, nous allons découvrir l’histoire de cette marque emblématique.

Création

En 1917, Léo Trouilhet, Ingénieur Arts & Métiers-Supélec, crée son entreprise qu’il baptise du nom de Calor. Cette dénomination signifie « chaleur » en latin et fait référence à l’invention par l’ingénieur du premier fer à repasser électrique du continent européen. Le siège de l’entreprise est alors situé à Lyon, tandis que ses ateliers de fabrication se trouvent en Isère.

Fondateur de Calor
Le fondateur de la marque Calor est l’ingénieur Léo Trouilhet qui a inventé le premier modèle de fer à repasser électrique du vieux continent.

Calor : un siècle d’innovation continue

En 1917, Léo Trouilhet met au point ce qui peut être considéré comme le premier fer à repasser électrique du vieux continent. L’invention de Léo Trouilhet rencontre un immense succès et très vite, il est débordé par les commandes. Dans la même foulée, il invente un sèche-cheveux. 

En 1920, l’inventeur met au point les tous premiers radiateurs orientables et portables. L’entreprise fabrique également des ventilateurs. En 1932, il prend les commandes de son entreprise, tout en continuant à innover. L’entreprise sort également son premier fer à repasser à thermostat et son tout premier radiateur soufflant.

De son esprit créatif naîtront le radiateur, la cafetière et le grille-pain. La guerre passée, Calor s’attelle à créer une ligne de produits destinés aux soins personnels. De cette volonté naîtront des appareils emblématiques comme le défriseur, le fer à boucler et le sèche-cheveux. En 1954, elle crée le Vapomatic, son premier fer à vapeur.

1972 sonne le rachat de la compagnie par le groupe français SEB. Aux côtés de marques telles que Moulinex, Tefal et Krups, la marque entame son internationalisation. La mort de son fondateur est loin de mettre un coup d’arrêt aux innovations de la marque. En 1981, elle frappe un grand coup avec le tout premier fer à repasser électronique de l’histoire. Décidé à rendre le repassage toujours plus simple, Calor met au point des fers à repasser avec des semelles super glissantes.

En 1991, Calor fait encore parler d’elle en mettant au point la toute première centrale à vapeur du monde qu’elle baptise « fer à générateur de vapeur ». Calor est également l’une des toutes premières entreprises à mettre au point un fer à repasser sans fil.

Calor ou le pari du made in France

Alors que de nombreuses entreprises européennes ont massivement délocalisé en Chine afin de pouvoir bénéficier de la main d’œuvre bon marché, Calor a fait un tout autre pari : celui de privilégier le continent européen et notamment la France pour la conception, le design et la production de ses produits. Depuis son acquisition en 1972 par SEB, Calor conçoit et fabrique toujours la grande majorité de ses produits en Europe. 

Seuls les fers sans vapeur sont fabriqués et assemblés dans des ateliers situés pour la plupart en Chine. Cette mesure lui permet d’être toujours à la pointe de l’innovation et d’éviter ainsi la contrefaçon qui est très courante lorsque les produits sont fabriqués en Chine. Afin de rester compétitive, l’entreprise a notamment automatisé la production de ses produits. Ainsi la fabrication de 10000 semelles de fer à repasser ne requiert que 3 personnes.

Calor a misé sur l’innovation continue afin de distancer la contrefaçon d’origine chinoise. La grande majorité des innovations introduites par cette marque pionnière sont, à ce jour, inégalées à l’instar de la semelle Ultragliss en Durilium. Cette technologie, héritée de Tefal, lui permet d’émailler les semelles de ses fers à repasser à basse température.

Les produits Calor

Dès sa fondation, Calor a opté pour une diversification très poussée de ses produits. Après la mise au point du premier fer à repasser, l’entreprise a entrepris la fabrication de sèche-cheveux, de d’appareils de chauffage, de ventilateurs et plein d’autres produits. Ce choix lui a, certes, permis de s’étendre et de se faire connaître, mais elle constituait une grande déperdition d’énergie.

Après son acquisition par SEB, Calor s’est recentré sur les soins du linge et les soins à la personne. Les produits actuels de l’entreprise comprennent notamment des : 

  • centrale vapeur
  • tondeuses à barbe
  • sèche-cheveux
  • rasoirs électriques
  • lisseurs
  • fers à vapeur
  • épilateurs
  • brosses séchantes

Nous vous présentons ici le fer à repasser Calor.

Calor se distingue de la concurrence par des produits très sophistiqués qui répondent aux besoins immédiats de sa clientèle. Quoique plus chers, les produits de la marque sont très prisés des consommateurs qui les choisissent pour leur solidité, leur durabilité, leur ergonomie ou leur facilité d’utilisation. Marque très en avance sur le plan écologique, Calor garantit la disponibilité des pièces de rechange pour tous ses modèles durant 10 ans.