Koninklijke Philips NV, plus connue sous le nom de Philips, est l’une des plus grandes et des plus importantes entreprises technologiques du monde. Principalement axé sur les secteurs de l’électronique et de la santé, Philips a ses bureaux principaux à Amsterdam, aux Pays-Bas. Cotée à la Bourse Euronext NV et à la bourse de New York, l’entreprise partage l’indice boursier STOXX Europe 50 avec les meilleures sociétés d’Europe. Dans les lignes qui suivent, nous nous intéresserons à l’histoire de ce fleuron européen de la technologie.

Lancement

Les piliers de ce qui allait devenir l’une des plus grandes entreprises d’électronique du monde ont été installés à Eindhoven, aux Pays-Bas. Philips est fondé le 15 mai 1891 par l’ingénieur en mécanique Gérard Philips, avec l’aide financière de son père, le banquier Benjamin Frederik David, qui a créé Philips & Company. Gérard Leonard Frederik Philips (1858-1942) est né en Hollande d’une famille juive aisée. Son père était un financier néerlandais, cousin de Karl Marx, qui avait l’habitude de manipuler de grosses sommes d’argent.

Philips
La marque Philips a été lancée en 1891 par le Néerlandais Gérard Philips. Cet ingénieur en mécanique devenu entrepreneur a été financé par son père Benjamin Frederik David, un cousin du célèbre Karl Marx.

Initialement, la société était spécialisée dans la fabrication de lampes à incandescence. Au début du 20ème siècle, Philips commence à fabriquer des lampes à filament de carbone, et devient très rapidement l’un des plus gros producteurs européens. 

Alors que de nouvelles technologies d’éclairage sont son cœur de métier, un laboratoire de recherche est établi en 1914 pour étudier les phénomènes physiques et chimiques et stimuler ainsi la mise au point de nouveaux produits.

1918-1950, période marquant la diversification des produits et l’externalisation de l’entreprise

En 1918, Philips lance un tube à rayons X médical. Cette invention marque le début de la diversification de sa gamme de produits. A partir de ce moment, l’entreprise commence à protéger ses innovations avec des brevets dans des domaines allant du rayonnement X à la réception radio. 

En 1925, Philips participe aux premières expériences télévisuelles et commence à produire des radios en 1927. En 1932, l’entreprise passe la barre du million d’unités vendues. Un an plus tard, elle lance sa 100 millionième radio à soupapes et commence à produire des équipements médicaux à rayons X aux États-Unis. En 1939, année du lancement du premier rasoir électrique Philips, la société employait 45 000 personnes dans le monde. 

La science et la technologie ont connu un formidable développement dans les années 40 et 50, avec le département Philips Research. Cette section invente les têtes rotatives qui conduiront au développement du rasoir électrique Philishave et jetteront les bases des innovations sur les transistors et les circuits intégrés.

Période 1950-1990 : Que d’innovations Philips

Philips a apporté une contribution majeure au développement de l’enregistrement, de la transmission et de la reproduction d’images de télévision. En 1963, Philips lance la cassette audio compacte. En 1965, la compagnie produit ses premiers circuits intégrés. 

Le flot de nouveaux produits et d’idées attrayants se poursuit au cours des années 70. La recherche sur l’éclairage contribue à la création de lampes à économie d’énergie PL et SL, tandis que Philips Research réalise des avancées importantes dans le traitement, le stockage et la transmission des images, des sons et des données. Cela conduit à l’invention du disque optique LaserVision, du disque compact (CD) et des systèmes de télécommunications optiques. 

En 1972, la société crée PolyGram, un label extrêmement populaire. En 1974, elle acquiert Magnavox et en 1975, Signetic. Les autres acquisitions des années 1980 comprennent GTE Sylvania et le département lampe de Westinghouse. En 1983, un jalon technologique apparaît: le Compact Disc. La production du 100 millionième téléviseur est atteinte en 1984 et, en 1995 le 300 millionième rasoir électrique Philishave sort des ateliers.

Depuis 1990, Philips privilégie le rééquilibrage et la compétitivité

Les années 90 sont une décennie de changements importants pour Philips. La société mène un vaste programme de restructuration afin de redevenir compétitive. Elle simplifie notamment sa structure et réduit le nombre de ses domaines d’activité. En 1997, la société change son nom de Philips & Co à son nom actuel : Royal Philips Electronics (en néerlandais Koninklijke Philips Electronics NV). 

La même année, en coopération avec plusieurs entreprises et en surfant sur le succès du disque compact, elle lance ce qui se révèle être le produit électronique domestique à la croissance la plus rapide de l’histoire : le DVD. Philips fait également partie des entreprises pionnières dans le développement du disque Blu-ray.

À l’aube du XXIe siècle, Philips ne cesse de changer et de se développer. En 2004, après une campagne publicitaire massive pour révéler son nouveau slogan « Sense and Simplicity », la société a confirmé son engagement à offrir aux consommateurs du monde entier des produits avancés, faciles à utiliser et surtout conçus pour répondre à leurs besoins. 

Le premier semestre 2011 est marqué par l’abandon de la production de téléviseurs. Incapable de résister à la concurrence des fabricants asiatiques, le géant de l’électronique cède cette branche à TPV Technology. Plus tard, la branche Lifestyle Entertainment, spécialisé dans la production d’équipements audio et vidéo, est également vendue. Philips demeure l’un des plus grands fabricants d’ampoules électriques au monde. L’entreprise emploie plus de 100 000 personnes et génère plus de 25 milliards d’euros de bénéfices annuels.

Philips est également spécialisé dans l’électroménager comme les fers à repasser. Nous présentons un modèle dans ce guide.