Impardonnable, un drame avec Sandra Bullock

Nouveau thriller de Netflix, Impardonnable est monté dans les tendances françaises et s’assure une belle visibilité. Entre histoire prenante et casting de choix, difficile de bouder ce film !

Le scénario passe sur un thème revisité mille fois et qui n’étonnera plus personne. Après 20 ans derrière les barreaux, Ruth Slater retrouve sa liberté et veut prendre sa vie en main. A l’époque, elle avait tué un shérif. C’était il y a longtemps pour elle. Il faut dire qu’elle a eu le temps de gamberger. Mais pas suffisamment longtemps pour son nouveau voisinage qui ne veut pas d’une meurtrière, d’une tueuse de flic.

Comme tout repenti, une nouvelle vie commence par un nouvel emploi, un appartement, une stabilité. Mais c’est loin d’être chose acquise lorsque personne ne veut vous tendre la main. D’autant plus que sa petite sœur n’en a aucun souvenir, elle qui n’avait que 5 ans au moment des faits.

Avec ce film, le réalisateur pose certaines questions sur la réinsertion après la prison et sa faisabilité. Encore plus avec les moyens d’aujourd’hui qui permettent de retrouver quiconque sur internet. L’accent est également mis sur la volonté qu’une société peut avoir à ne pas pardonner, même après avoir purgé sa peine. D’où le titre, impardonnable.

A lire :  Que devient The Expanse sur Prime Video ?

Au casting, on retrouve une Sandra Bullock très convaincante. Au début du projet, Angelina Jolie était pressentie pour le rôle, mais Bullock offre ne prestation magnifique qui efface tout doute sur le choix. Pour la seconder, Viola Davis, Vincent D’Onofrio et Jon Bernthal sont là. Les deux acteurs donnent vie à leurs personnages.

Le seul reproche que l’on pourrait faire à ce film, c’est de ne pas s’attarder sur les spécificités de chaque personnage. Ils restent trop flous, alors qu’il aurait été intéressant de les approfondir !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *