Madame Claude, sur les traces de la célèbre proxénète

Prévue initialement pour les salles de cinéma, le film de Sylvie Verheyde verra plutôt une sortie sur les petits écrans grâce à Netflix. Une situation win-win pour Netflix qui etoffe son catalogue, ainsi que pour la production qui pourra au moins en partie rentabiliser son projet de départ. Un projet qui en a pris un coup avec la pandémie… C’est donc ce 2 avril que sort Madame Claude !

Le film est un biopic sur la vie de Fernande Grudet, alias Madame Claude donc. Elle était la cheffe d’un réseau de prostitution de luxe dans les années 1960-1970. Une proxénète interprétée à l’écran par Karol Rocher. Et si pas grand-monde ne connait madame Claude de nos jours, elle avait déjà fait une première apparition au cinéma il y a bien longtemps (en 1977) grâce à Just Jaeckin. Ce dernier est plus connu pour Emmanuelle, un film hot disponible sur Netflix également. Et son interprétation de la mère maquerelle était un thriller politico-érotique, on ne se refait pas.

Dans ce nouveau long-métrage, on suit l’histoire si particulière de cette femme qui s’est fait un nom dans le milieu de la pègre et qui s’est construit, seule un empire, avec l’aide de son bras droit, une autre femme. Cette dernière s’appelle Sidonie et est interprétée par Garance Marillier. C’est elle aussi qui entrainera la chute de la proxénète à la fin de ce biopic sur le banditisme.

Commentaires
A lire :  Panic, une nouvelle série pour plus de suspense

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *