Poltergeist, le classique de l’horreur

Poltergeist, c’est toute une époque, un classique parmi les classiques du film d’horreur. Bien sûr, il est un peu passé de mode et on fait vraiment mieux à l’heure actuelle. Toutefois, il reste une pierre angulaire de la culture cinématographique pour tous ceux qui ont plus de 40 ans.

Tout d’abord, définissons ce qu’est un Poltergeist. Car il s’agit d’un vrai mot. Issu de l’allemand, il signifie « Esprit frappeur. » Le film exploite la localisation pour expliquer leur apparition. En effet, la quasi-totalité du film se déroule en huis-clos, dans une maison de banlieue américaine. Elle se trouve dans un clos résidentiel construit sur un ancien cimetière indien. D’où les esprits…

Au début du film, les faits sont anodins, un pot qui bouge, une porte qui claque. De quoi nous mettre dans l’ambiance. Car on sait en démarrant le film, que tout cela va aller crescendo. Chose qui ne tarde pas à se produire. Les locataires s’adjoignent alors les services d’une médium qui va détecter la présence d’un démon, nommé la Bête. Celle-ci va tout faire pour emporter la famille avec elle, en créant des pièges et en les attaquant.

Le film atteint petit à petit son paroxysme jusqu’au moment où la maison disparaît dans une faille vers une autre dimension.

A lire :  Yes Day, le film Netflix bonne humeur du moment

Les puristes apprécieront la qualité du film, ainsi que les retrouvailles avec un acteur reconnu de l’époque Craig Nelson. Pour ceux qui ne l’ont jamais vu, c’est l’occasion de mettre sa culture générale à niveau et d’enfin comprendre les blagues sur les cimetières indiens…

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *