Prey, une suite pour Predator

PREY

Dans la saga des films Predator, il y a un titre excellent et de nombreux autres qui le sont beaucoup moins. Mais on ne va pas d’emblée juger un film à peine sorti. Surtout que peu de monde l’a déjà visionné en cette période estivale.

Prey fait donc partie de l’univers de Predator, mettant en scène le plus célèbre des chasseurs intergalactiques. Contrairement aux suites directes qui emmènent le spectateur dans els égouts de Los Angeles ou sur la planète des prédateurs eux-mêmes, ici on retourne dans le passé.

En effet, Prey se déroule quelque 300 ans plus tôt, sur le territoire des Comanches, une tribu américaine. On voit déjà le scénario d’ici, une simple reproduction de ce qui s’est fait dans la jungle, mais dans les prairies du Midwest, « faute de budget » … Ce n’est pas non plus sans rappeler le très célèbre navet Cowboys vs Aliens avec Daniel Craig qui rejouait dans le passé des films d’invasion extra-terrestre.

Quoique… Le synopsis officiel laisse peu de doute à une révision totale du scénario… Dans ce film, Naru, une jeune guerrière comanche défend sa tribu contre les dangers. C’est alors qu’elle croise la route d’un Prédateur, mieux armé qu’elle. La chasse commence, mais tous deux se considèrent comme le prédateur de l’autre.

A lire :  La série Westworld est-elle disponible sur Netflix ?

Même si on se doute que le film ne sera pas d’anthologie, on lui laisse tout de même une chance d’exister. Surtout, il ramène à l’écran le Predator via Disney+ Star, et ça, ce n’est pas rien !

Commentaires
fr_FRFrench