Schumacher, le documentaire sur le champion de la F1

Qui ne connait pas la star des podiums, l’Allemand en Ferrari qui a illuminé le sport mécanique pendant des années ? Netflix a préparé un petit documentaire, similaire à celui sur le MotoGP, qui retrace le parcours du septuple champion du monde. De quoi redécouvrir l’homme, mais aussi une époque.

Schumacher est sorti de la lumière il y a des années. Ca fait 17 ans qu’il a décroché son dernier titre. Et si on parle encore de lui aujourd’hui, c’est uniquement parce que les médias s’intéressent encore un peu à son état de santé.

On se rassure tout de suite, le documentaire a été approuvé par la famille. Il n’y aura donc pas dans ce long-métrage de voyeurisme ou d’images mal placées. Pour autant, ce n’est pas non plus un film pour porter la star aux nues. Les producteurs ont bien manœuvré pour aborder également les polémiques autour du pilote. On pense notamment à Jerez en 1997, où le pilote est allé (trop ?) loin pour gagner.

Sans surprise, le film fait la part belle à la saison 1994, Celle où Ayrton Senna est décédé en course. Ce fut une année charnière pour le pilote après ses deux saisons chez Benetton. Deux saisons que l’on aborde dès les premières minutes et qui proposent quelques belles images d’archives.

A lire :  Ready Player One est-il disponible sur Netflix ?

Si les courses occupent la majorité des images, on a également le droit de découvrir l’homme derrière le pilote. Sa relation avec sa femme Corinna, ses doutes après son exclusion en 1997, etc. Une autre manière de découvrir le champion de Formule 1.

Au terme du documentaire, on doit bien avouer qu’il reste objectif, ce qui peut être rare quand on sait les pressions que peuvent exercer la famille sur les producteurs. Pour autant, ici, tout le monde semble être respecté et offrir un hommage à l’homme comme au pilote sans masquer les erreurs qu’il a pu commettre, et qui arrive finalement à tout le monde !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *