Une petite comédie romantique sympathique avec Un accord parfait

un accord parfait

Dans Un Accord Parfait, on retrouve deux acteurs que l’on a déjà pu croiser dans d’autres séries. D’un côté, on a Adam Demos qu’on a pu voir dans Sex/Life. D’ailleurs, on l’attend encore dans la suite de la série, mais celle-ci se fait attendre… Même si Netflix a assuré qu’une suite est prévue et qu’elle doit sortir prochainement… Pour compléter le duo, le film fait appel à Victoria Justice. Elle a notamment joué dans Un after mortel.

Alors, certes, le film n’est pas taillé pour être un blockbuster. Il va plutôt se classer dans les films de séries B. Du genre qu’on regarde, mais qui ne laisse pas de souvenir impérissable. D’ailleurs, le scénario est assez convenu et ne révolutionne pas le genre.

C’est l’histoire d’une jeune cadre dont les ambitions la pousse à créer sa propre entreprise de vente de vin. Direction l’Australie où elle flaire le bon coup avec le vignoble Vaughn Family Wines.

Sauf qu’elle a beau vouloir faire affaire avec la famille Vaughn, eux, ça ne les intéresse pas tellement. Elle a trop peu d’expérience. Pour prouver qu’elle est capable de porter son projet, elle décide de travailler dans l’exploitation.

Forcément, c’est là qu’elle rencontre Max, incarné par Demos. Il est charmant. Il y a une attirance réciproque et il y aura des incompréhensions qui viendront jeter le doute. Mais on se doute bien de la fin que nous réserve le réalisateur…

A lire :  La cassette, un drame et une quête initiatique

Un film qui se regarde sans difficulté et qui offrira un bon moment de détente.

Commentaires
fr_FRFrench