La cassette, un drame et une quête initiatique

la cassette

Dès ce début décembre, Netflix nous propose un nouveau film. Il s’agit d’un drame, mais accessible à toute la famille. On est donc loin de ce qu’on a pu voir dans 13 Reasons Why où le côté obscur l’emportait sur l’aspect familial du divertissement.

On se retrouve plongé dans les années 1990. Beverly retrouve une cassette. Il s’agit d’une compilation musicale enregistrée par ses parents, décédés depuis lors. Le titre du film s’inspire de cette fameuse cassette qui agira comme un catalyseur sur la jeune fille.

Alors que Beverly est une orpheline, mal dans sa peau et à peine âgée de 12 ans ; cette cassette va la projeter dans l’adolescence de ses parents. Une manière pour elle dans savoir plus sur ses parents, mais aussi de mieux comprendre comment aborder cette nouvelle période de sa vie. Le tout, en musique…

Quand on parle de quête initiatique, on entend par là que toutes ses chansons vont avoir un effet sur sa vie et la transformer. Mal dans sa peau, elle parvient à se lier d’amitié avec sa voisine, ce qui n’était pas le cas jusque-là. Elle rencontre un disquaire qui l’aide à retrouver chacun des morceaux de la cassette, etc.

Au casting, on retrouve Gemma Brooke Allen. Peu connue, ceux qui ont regardé le film d’action Kate se souviendront qu’elle incarnait l’héroïne jeune. Jackson Rathbone, Julie Bowen complètent le casting. Derrière la caméra Valérie Weiss agit, elle qui a déjà réalisé plusieurs épisodes de série se retrouve ici aux commandes d’un film de 1h33.

Commentaires
To read:  Cobra Kai ne meurt jamais…
inIndian (English)