The Curse of La Llorona, accrochez-vous pour survivre à ce film d’horreur

Alors que Netflix fait un peu le ménage dans la section horreur, cela n’empêche pas la plateforme d’ajouter du nouveau contenu. C’est le cas pour The Curse of La Llorona, ou la malédiction de la dame blanche en français. Il s’agit ici du sixième volet de la franchise démarrée par James an, The Conjuring.

Et croyez-nous, ce petit film bien senti risque de vous causer des insomnies. La Llorona, c’est la femme qui pleure, une sorte de mythe dans la culture latino-américaine. Ce film d’horreur s’inspire donc directement du mythe pour créer son histoire. C’est d’ailleurs un mythe assez répandu dans le monde sous diverses appellations. Chez nous, on parlera plutôt de la dame blanche (pas la glace).

Linda Cardellini tient le rôle principal. Certains se rappelleront l’avoir croisée dans Bloodlines.

L’histoire raconte qu’il s’agit d’une femme ayant tué ses enfants. La nuit, elle part à leur recherche sur les bords d’un lac. Ses cris déchirent la nuit et effrayent quiconque les entend. Raymond Cruz (Breaking Bad) et Jaynee-Lynne Kinchen lui donnent, entre autres, la réplique. Dans La Malédiction de la dame blanche, le spectateur est plongé dans le Los Angeles des années 70 où un être mystérieux chassent des enfants, élevés par une mère célibataire.

To read:  La cuisinière de Castamar, inattendu et intéressant

Toujours envie de regarder ce long-métrage ? Il est disponible depuis le 17 avril.

Commentaires
inIndian (English)