Matériel et équipement de chantier : quelles sont les règles de sécurité à respecter en 2021 ?

Casque de protection

Travailler sur le chantier présente des risques. À part l’inhalation de certaines substances, les employés sont exposés à la chaleur, ou à des éventuels accidents. Heureusement, certains incidents sont évitables grâce au respect des règles de sécurité. Mais de quelles mesures parle-t-on ? Existe-t-il d’autres obligations à honorer ? Explications ici !

Les mesures de protection individuelle

Le chantier est un endroit dangereux. En tant que tel, il faut donc vous protéger en portant les équipements de protection individuelle. Il s’agit par exemple :

  • Du casque
  • Des lunettes de protection
  • Des protections contre les bruits
  • Des masques de protection des voies respiratoires
  • Une tenue appropriée 
  • Des chaussures de sécurité
  • Des gants de protection

Le port des équipements de protection individuelle est obligatoire pour les personnes travaillant dans un chantier, quel que soit son statut. Cette obligation s’impose d’abord à l’employeur, mais elle s’applique également aux salariés. Si ces derniers refusent de s’y conformer, ils encourent des sanctions. 

Le respect des règles d’hygiène

À part la porte d’un equipement de chantier, vous devez respecter les gestes barrières, surtout dans les zones à risque. Cette mesure est indispensable afin d’éviter la propagation du Covid 19. Alors, n’hésitez pas à porter vos masques et à respecter les règles de la distanciation sociale à l’entrée du chantier, dans les salles de réunion, dans les points d’hygiène…

To read:  Pourquoi utiliser un VPN ?

Sinon, le chef de chantier ou le maitre d’œuvre doit mettre à votre disposition toutes les fournitures nécessaires au lavage des mains. Il s’agit par exemple du savon et de l’essuie-main (jetable). Ces deux équipements doivent faire partie du matériel de chantier

Et enfin, le chantier doit être désinfecté régulièrement, afin de limiter la propagation des virus. Toutefois, la meilleure mesure à prendre est de contrôler l’entrée. Si possible, limitez uniquement l’accès aux personnes essentielles.

Chantier

La planification des travails sur le chantier

À cause d’un manque de personnel ou de la crise sanitaire, les risques professionnels sont en hausse. Si autrefois, l’échange d’outils et de matériels est sans danger, actuellement, ce petit geste représente une menace. Un simple contact peut entrainer l’apparition d’une maladie virale (corona virus). 

Dans ce cas, il faudra réorganiser les travails sur le chantier en :

  • Réduisant les échanges de matériels et d’outillages entre les salariés. Si nécessaire, obligez-les à porter des gants.
  • Limitant le contrat entrent deux travailleurs. Vous pouvez procéder à un marquage au sol, afin d’aider les salariés à s’y retrouver. 
  • Nettoyant ou désinfectant régulièrement les outils et les matériels de chantier. Cette mesure est importante afin de limiter la propagation des virus.
To read:  Black Friday Samsung

Dans tous les cas, sachez cette nouvelle règlementation s’applique cette année et en 2021. Elle s’impose d’abord à l’employeur. Ce dernier est effectivement tenu de prendre toutes les précautions nécessaires, afin d’éviter les risques professionnels à leurs salariés. 

Toutefois, ces nouvelles consignes s’appliquent également à chaque salarié. Une fois averti des risques, il est obligé de respecter les règles. Une méconnaissance l’expose à des sanctions qui peuvent aller jusqu’au licenciement. 

Commentaires
inIndian (English)