The Silent Sea, la Corée dans l’espace

the silent sea

Après le succès de Squid Game et l’étonnant Hellbound, Netflix nous livre cette fois un thriller spatial : The Silent Sea. Pour nous autres, francophones, la Silent Sea en question est la Mer de la Tranquilité, formée par un impact d’astéroïde sur la face visible de la Lune. C’est aussi là que s’écrase la sonde Ranger 8 en 1965, que se pose Surveyor 5 en 1967, puis le module lunaire d’Apollo 11 en 1969. Bref, il ne restait plus qu’à la mettre à l’honneur avec un film !

Le synopsis nous plonge dans un avenir proche où l’humanité est en proie à une pénurie d’eau. C’est dans ce contexte qu’une équipe est recrutée pour se rendre dans une base lunaire secrète. Là, se trouve certains objets qu’ils sont censés ramener sur Terre. Seule une scientifique se pose des questions sur le but réel de cette mission.

De prime abord, le scénario n’a rien d’extraordinaire. On y retrouve des éléments déclencheurs comme dans Doom ou Solaris. Le fait que tout parte de travers dès le début de la mission n’est en soi même pas étonnant. Par contre, les effets spéciaux et l’ambiance sont de véritables pépites. Il faut le souligner. Rien que pour cela, le film mérite d’être vu.

To read:  Snowpiercer saison 3 : l’avis des internautes

La série se définit comme thriller. Et, venant de Corée, soyez prêts à en avoir pour votre argent.

Au terme des 8 épisodes, le lourd secret de cette base lunaire s’offre au téléspectateur. Mais cela n’empêche pas d’imaginer une seconde saison de cette série !

Commentaires
inIndian (English)