Brightburn : l’enfant du mal, un dernier frisson pour la route

Brightburn

Netflix n’est jamais en reste de publier un peu de contenu horrifique. A la veille des vacances, la plateforme de streaming nous régale avec un dernier titre pour la route, Brightburn.

Si vous avez déjà vu Superman ou Smallville, vous aurez sans doute l’impression d’un gros pompage d’idée… En effet, pour ce film, le scénariste a repris le genre du super-héros, en le modifiant quelque peu.

Ainsi, le film démarre dans un petit village des Etats-Unis. Kyle et Tori Breyer sont agriculteurs et rêvent d’avoir un enfant. C’est là qu’arrive sur Terre une capsule, à la façon de Superman. A l’intérieur, ils y trouvent un bébé.

De fait, ils décident de l’élever. Le garçon grandit et tout se passe bien. Jusqu’au jour où, adolescent, son comportement change du tout au tout. Il y a du mal en lui, et ça le pousse à faire des choses horribles. La petite ville tranquille ne sera plus que l’ombre d’elle-même !

Les acteurs qui jouent dans le film sont Elizabeth Banks, David Denman et Jackson A. Dunn. Peu connus, ils sont tout de même chouettes à découvrir.

Pour les plus connaisseurs, le film n’est pas sans rappeler Le Village des Damnés (John Carpenter, 1995). Tout est paisible, jusqu’à ce qu’il ne soit trop tard. Un peu comme les grenouilles qui ne remarquent pas que la température de l’eau monte et meurent avant de réaliser qu’il ne soit trop tard !

A lire :  Amazon Prime Video : les nouveautés de mai

En tout cas, le savant mélange d’horreur et de science-fiction, le détournement de la pop culture, fonctionne à merveille !

Commentaires
fr_FRFrench