Braquage d’anthologie, qu’en penser ?

Le jour de la fête nationale, Netflix sortait une série documentaire dont elle a le secret. On y aborde le thème des casses les plus fameux. Ce n’est bien sûr pas une première, mais c’est typiquement le genre de série qu’on aime regarder pour se distraire.

De quoi ça parle ?

Ca parle de gens ordinaires qui ont tenté de dérober des choses extraordinaires. Pour une raison ou l’autre, ces personnes décident de passer à l’acte et de commettre un délit / un crime. Voler, mais pas tuer, contrairement au Serpent.

Ainsi, on retrouve une femme de 21 ans qui décide de voler des millions de dollars à un casino. Ou encore cet homme qui est soupçonné d’avoir cambrioler une distillerie de bourbon et d’avoir voler le précieux liquide. D’une manière ou d’une autre, les casses ont été spectaculaires et les auteurs se sont débrouillés pour échapper à la police.

Ce qu’on en pense ?

Cette série laisse entrevoir une possible saison 2. Cela se décidera surtout de l’accueil du public, mais en soi, elle n’est pas difficile à réaliser puisqu’il s’agit principalement de reconstitutions et d’interviews.

La première saison possède 6 épisodes et regroupe 3 histoires (le vol du casino à Las Vegas, un détournement de fonds aériens et le casse d’une distillerie). Chaque affaire ayant droit à deux épisodes.

A lire :  Des nouvelles de la saison 5 de La Casa de Papel

Le fil de l’histoire est bien respecté et le spectateur a droit à sa dose de suspense, savamment ménagée par le montage. Entre rebondissements et dénouement parfois inattendus, on a envie de connaître la fin.

Le seul bémol, pour nous Français, c’est que ces casses, aussi médiatisés soient-ils, ne le sont qu’outre-Atlantique… Du coup, on se plonge dans des histoires dont on n’a jamais rien entendu…

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *