Sermons de minuit, une série thriller en huis clos

Si le titre n’est pas sans équivoque, il n’en laisse pas moins présager de la thématique de cette mini-série et le ton qui lui sera donné. En effet, Netflix la considère comme une série d’intrigue et d’épouvante, de quoi nous donner la chair de poule quand le soir tombe !

Ce que ça raconte

Le huis-clos dont il est question ici, c’est une île. Bien sûr, elle est reliée à la côte par un ferry, mais quand il se passe quelque chose sur cette île, difficile d’en échapper. D’autant plus que la communauté qui y vit est comme une grande famille. Tout le monde se connait et se fait confiance. Cela dit, comme beaucoup de ces communautés, celle-ci est également en décrépitude. Elle meurt à petit feu. En général, les enfants partent pour le continent et ne reviennent que pour les fêtes.

C’est alors que débarque un prêtre charismatique, qui est un peu l’élément déclencheur de la série. Avec son arrivée, des choses prodigieuses se produisent, mais tous entourés d’une part de mystère. Une part sombre qui ne va pas cesser de grandir et finir par créer une ambiance angoissante. D’autant plus que la petite communauté se remet à croire. Avec ferveur. Ce qui n’est pas sans danger !

A lire :  Netflix : les nouveautés de juillet 2021

Ce qu’on en pense

Alors qu’elle ne sort que le 24 septembre, on ne sait pas encore en dire grand-chose, si ce n’est ce qu’on voit dans les trailers. Il faut bien avouer que la bande-son nous a donné envie de regarder le première épisode (et pourquoi pas la suite).
D’autant plus qu’on retrouve un acteur assez sympathique, Zach Gilford. Il est également connu pour avoir joué dans la série Good Girls. Il était le père de Maddie / Benjamin. Pour lui donner la réplique, Kate Siegel, qui connait bien le genre.

Reste à voir si le rythme ne sera pas trop lent et si cette mini-série ne se prend pas à son propre piège en imitant un peu trop des séries du même genre, tirées des livres d’Harlan Coben.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *