A la plage, on veut que nos pieds respirent. Deux solutions. Marcher pieds nus, ou porter des claquettes, ce qui permet aussi de faire le trajet entre la plage et le lieu de villégiature. Mais on peut aussi parler des claquettes de manière générale. Ces chaussures sont hyper confortables et permettent de faire respirer les pieds, d’avoir de l’air en bas et de se déplacer. Pour cette raison, on peut très bien les utiliser chez soi comme pantoufles pour éviter le froid du carrelage, les enfiler pour descendre deux minutes chez l’épicier ou pour aller faire une course. Par contre, elles ne sont pas adaptés au monde du travail. Il fallait donc réaliser un guide sur les claquettes pour expliquer tous les avantages. Pour cela, nous avons choisi de tester les Benassi de Nike.

Claquette Nike Benassi : Pour qui ? Pour quels usages ?

Les claquettes s’adressent à toute personne désireuse d’avoir une paire de chaussures confortables pour les vacances, sur la plage ou à la piscine. Même si leur utilisation peut aller bien au-delà, comme nous avons pu le dire, leur utilisation première est bien celle-là.

Elles permettent d’isoler le pied du sable chaud ou brûlant de la plage et évite de glisser sur les rebords mouillés des piscines. Tout en assurant un bon maintien au pied et un confort irréprochable.

En bref, c’est la chaussure parfaite pour remplacer les tongs de plage. Ces dernières ont le gros désavantage d’avoir une lanière qui sépare le gros orteil du reste. Cette lanière peut très bien importuner certaines personne (vous ?), car elle peut se révéler légèrement coupante et abîmer la peau. D’autres personnes ne les supportent tout simplement pas. La Benassi, elle enserre le pied avec une large lanière en plastique. Plus de frottement en vue, si ce n’est sur le haut du pied.

De plus, par rapport aux tongs, elles sont plus faciles à enfiler et à enlever.

Caractéristiques

Pas de surprise côté fabrication… La Benassi est produite en masse et Nike utilise des matières synthétiques. C’est d’ailleurs le cas de tous les concurrents (Fila, Adidas, Puma). La semelle est en plastique synthétique, tout comme la doublure et la lanière supérieure. Cette dernière est marqué du large logo de la marque. L’utilisation du synthétique permet aussi de ne pas rendre les claquettes trop chaudes lorsqu’elles sont exposées en plein soleil. Et comme l’eau ne les pénètre pas, elles sèchent en quelques secondes.

Pour le confort, le talon est plat et la semelle uniforme en épaisseur.

Il n’y a pas de fermeture, il suffit juste de les enfiler.

Enfin, le modèle Benassi se décline en plusieurs couleurs. Evidemment  ! Vous avez du très sobre noir, gris, etc. Mais aussi des couleurs plus flash, comme le rouge, ou encore des modèles bi-ton.

Avantages

  • Pratique : quand on est en vacances, on recherche la facilité. Un modèle pratique est donc toujours le bienvenu. La Benassi de Nike fait partie de ces modèles. Il suffit de glisser son pied pour les enfiler, idem pour les retirer. Rien de compliqué. De plus, elles ne sont pas fragiles, peuvent se tordre, etc. On peut donc les fourrer dans son sac et leur faire subir mille supplices sans qu’elles ne lâchent.
  • Semelle antidérapante : le propre des claquettes est de pouvoir se déplacer sans risquer de tomber. Les semelles en matière synthétique et avec un dessin particulier limite les risques de dérapage sur sol mouillé. Vous pouvez donc vous balader en toute tranquillité. Surtout que le modèle supporte très bien l’eau et de passer dans les bains désinfectants ou de se faire recouvrir par les vagues.
  • Résistantes : grâce à l’utilisation de matériaux synthétiques, Nike peut rendre ses claquettes très résistantes. Elles ne craignent pas l’eau, elle sèchent en quelques instants, elles peuvent supporter l’abrasion du sable et des cailloux, le soleil ne les fait pas déteindre, etc. En bref, elles ne bougent pas, même après des mois.

Les inconvénients

  • Le prix : Le prix de base de ces chaussures n’est pas exagéré. Vous pouvez les acheter pour pas cher. Par contre, certains modèles ont des options ou font partie d’une collection limitée, ou encore sont construites avec plusieurs couleurs. Ces manipulations supplémentaires et ces collections à exemplaires restreints peuvent vite faire augmenter la note. Parfois par 5 ou 10. Tous les modèles ne se valent donc pas.
  • La taille : Ceux qui connaissent Nike savent que la marque taille petit. Tout le monde ne le sait pas encore. Aussi, lors de votre achat, il faut prendre une taille en plus, voire une taille et demie. Sans cela, vous ne saurez pas les enfiler. Ou vous vous sentirez clairement trop à l’étroit. PAr exemple, si vous chaussez du 40, il vaut mieux prendre du 41,5. Pourquoi ? Parce que la marque taille petit et qu’en été, au soleil et sous la chaleur, le pied gonfle légèrement.

Où acheter ses claquettes Nike Benassi au meilleur prix ?

En période estivale, les claquettes Nike Benassi envahiront tous les magasins avec leurs concurrentes ! En vous baladant sur les marchés nocturnes en vacances, vous aurez certainement une ou deux échoppes qui en proposeront. Logique, le modèle est connu de tous. Mais il est probable que vous aurez à les acheter au prix fort en pleine saison. Si vous vous y prenez avant de partir ou encore plus tôt, le prix sera plus intéressant, pas cher, sur les modèles de base.

Vous pouvez aussi opter pour l’achat chez quelques qui a un stock immense, à savoir Amazon. Des centaines de modèles et de paires vous attendent et les prix seront au plus bas pour que tout le monde puissent en acheter.

La claquette est-elle toujours la chaussure du campeur ?

La claquette a marqué les esprits, car on l’a longtemps considérée comme la chaussure du campeur. La chaussure de ceux qui n’ont pas peur de la porter avec des chaussettes, même si cela choque une grande partie de la population.

Pourtant, aujourd’hui, la claquette a réussi à s’affranchir de cette image et de nombreuses personnes en achètent pour la porter. D’ailleurs, le port de chaussettes avec des claquettes est presque devenus une mode à part entière et totalement assumée et recherchée, comme l’indique cet article du Parisien.

La claquette a donc fait son apparition en ville et revendique sa place parmi les autres chaussures. Conclusion, non, la claquette n’est plus la chaussure du campeur et tout le monde peut en acheter sans avoir peut d’être jugé !

claquette benassi

Notre avis en quelques mots

La claquette est tout de même un accessoire ultra pratique en vacances. On peut les enfiler en moins de deux secondes, dès qu’on se lève de sa serviette de plage ou de son transat. Malgré un lourd passif et une image assez négative, la claquette commence à s’imposer et à prendre le pas sur les tongs. Ces dernières sont tout aussi bien, mais les lanières frottent et irritent parfois la peau entre les orteils. De plus, l’enfilage doit se faire un peu plus consciencieusement pour bien viser avec ses orteils. Avec la claquette, c’est du passé !

De plus, la Nike Benassi est pas chère et sa matière synthétique a de nombreux avantages. Le fait de pouvoir tremper dans l’eau et de sécher en quelques secondes, voire minutes (en fonction de la chaleur) n’est pas dépourvu d’intérêt. On peut les laisser sur le bord de la plage et aller faire trempette ; ce n’est pas grave si une vague les submergent. Ce n’est pas du cuir, c’est du plastique ! Idem si elles tombent dans la piscine ou si on passe le bain désinfectant en les portant au pieds. Après des mois d’utilisation, elles seront toujours comme neuves !